«

»

58e session ministérielle : Abdel Rahamane Baba-Moussa du Bénin, futur Secrétaire général de la CONFEMEN

Dr Abdel Rahamane Baba-Moussa, futur Secrétaire général de la CONFEMEN

Dr Abdel Rahamane Baba-Moussa, futur Secrétaire général de la CONFEMEN

La 58e session ministérielle de la CONFEMEN s’est tenue à Bathurst au Canada Nouveau Brunswick, du 20 au 24 mai 2018 sur le thème : « Favoriser le développement de la petite enfance et garantir l’accès à une éducation préscolaire équitable et de qualité : un socle pour la réussite des apprentissages ».

Le ministre de l’Éducation et du développement de la petite enfance du Canada Nouveau Brunswick, L’Honorable Brian Kenny assure désormais la présidence de la CONFEMEN jusqu’à la prochaine conférence ministérielle qui se tiendra en 2020, probablement au Maroc. Les nouvelles charges de présidence de la CONFEMEN ont été transmises par Madame Edwige BETHA ESSOUKOU, ministre déléguée auprès du ministre d’État, ministre de l’Éducation nationale du Gabon, à travers l’acte symbolique de transmission du maillet.

L’une des décisions importantes est l’adoption du thème de la 59e session ministérielle qui est : « Langue première et langue d’enseignement : quelle stratégie pour faciliter les premiers apprentissages, la réussite scolaire et le vivre ensemble au XXIème siècle ? ». Les grands axes de ce thème seront adoptés par la Réunion des ministres membres du Bureau de la CONFEMEN qui se tiendra en 2019 à Paris, en France.

Le document de réflexion et d’orientation (DRO) sur le thème de la 58e session ministérielle a été présenté ainsi que les recommandations et les pistes de réflexion. Les ministres et les chefs de délégation ont apprécié la qualité des contenus exposés. Le DRO sera finalisé et publié.

La cérémonie d’ouverture de la 58e session ministérielle s’est déroulée le 22 mai 2018, sous la présidence du Premier ministre du Canada Nouveau Brunswick, l’Honorable Brian Gallant qui a souligné l’engagement de la province dans la Francophonie. Il a salué le travail des ministres et des partenaires dans le développement des systèmes d’éducation préscolaire de qualité et a mentionné quelques initiatives phares du Nouveau-Brunswick en matière d’éducation préscolaire.

Plusieurs autres personnalités ont pris la parole au cours de cette cérémonie d’ouverture. Il s’agit notamment de : M. Adama OUANE, Administrateur de l’OIF, M. KI Boureima Jacques, Secrétaire général de la CONFEMEN, Mme Edwige Betha ESSOUKOU, ministre déléguée auprès du ministre d’État et ministre de l’éducation nationale du Gabon, Président en exercice sortant, M. Brian KENNY, ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance du Canada Nouveau Brunswick. Ils ont tous souligné l’importance du thème de la petite enfance dans l’amélioration de la qualité de l’éducation et reconnu que ce thème constitue un enjeu international important dans le contexte de la mise en œuvre du nouvel agenda de l’Education 2030.

Un bilan et des éloges pour le Secrétaire général sortant

L’un des moments forts de cette session ministérielle est la nomination d’un nouveau Secrétaire général de la CONFEMEN qui prendra service en janvier 2019. Dr Abdel Rahamane BABA-MOUSSA du Bénin remplacera le burkinabè, M. KI Boureima Jacques en fin de mandat après 8 ans de service. Le bilan du Secrétaire général sortant a été salué lors de cette conférence ministérielle à travers les discours d’éloges, d’hommages mérités et des actes comme la mise en place d’une bourse du Collège communautaire du Nouveau Brunswick (CCNB) qui portera son nom. Dans les discours de reconnaissance, les acquis obtenus par le Secrétaire général sortant ont été égrenés avec un accent particulier sur la réussite de la réforme du PASEC, la mise en place de l’Observatoire de la qualité de l’Education et le renforcement de la visibilité et de la notoriété de la CONFEMEN au niveau international.

Le futur Secrétaire général de la CONFEMEN est un enseignant-chercheur d’universités en Sciences de l’éducation, spécialiste de l’évaluation des systèmes d’éducation et de formation et de l’apprentissage tout au long de la vie et expert international dans l’accompagnent des politiques éducatives. Une de ses publications est : « Fondement et philosophie de l’éducation des adultes en Afrique » (publié en 2014 par l’UNESCO et DVV International).

Voir l’album photos de la ministérielle

Lien Permanent pour cet article : http://www.confemen.org/10441/58e-session-ministerielle-abdel-rahamane-baba-moussa-du-benin-futur-secretaire-general-de-la-confemen/