«

»

GRANDE CONFERENCE (CONFEMEN-FASTEF) SUR LES REFORMES DE L’EDUCATION EN FRANCOPHONIE

Les enjeux des réformes de l’éducation au cœur des débats

Photo présidium journée FASTEFLa CONFEMEN a organisé une Journée de réflexion et de partage sur les réformes de l’Education en Francophonie, le 18 avril 2019 à la Faculté des Sciences et Technologie de l’Education et de la Formation (FASTEF) de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar. A travers cette Journée, la CONFEMEN et la FASTEF visait comme objectif de créer un espace de discussions entre acteurs de l’Education afin d’échanger sur les expériences en matière du développement de l’éducation et de la formation et de recueillir des propositions d’amélioration des systèmes éducatifs, en particulier ceux de l’espace francophone, dans une approche participative avec la communauté universitaire.

La Journée a été marquée par une cérémonie d’ouverture, une conférence, une table ronde et une exposition. La Conférence a été animée par le Secrétaire général de la CONFEMEN, le Professeur Abdel Rahamane BABA-MOUSSA et modérée par le Professeur Boubacar Niane, enseignant à la FASTEF et président du comité scientifique du PASEC. Elle a porté sur le thème : «Les enjeux des réformes dans les systèmes éducatifs francophones».

Trois intervenants ont animé la table ronde qui avait comme modérateur M. Cheikh MBOW, Coordonnateur national de la Coalition des Organisations en Synergie pour la défense de l’Education publique (COSYDEP). Le Coordonnateur du PASEC, M. Hilaire HOUNKPODOTE a fait une intervention sur le thème : «la contribution de la CONFEMEN au suivi de l’ODD4 : rôle des évaluations des apprentissages». Pour sa part, Dr Guy Roger KABA, Conseiller en politiques éducatives à la CONFEMEN, a axé son intervention sur le rôle et la place de l’Observatoire de la qualité de l’Education de la CONFEMEN dans l’amélioration des politiques éducatives. Quant au Professeur Babacar GUEYE, Inspecteur général de l’éducation et de la formation, enseignant à la FASTEF et ancien Directeur général de l’Enseignement supérieur, il a apporté un regard scientifique sur les thématiques développées par la CONFEMEN.

Les discussions ont permis à la CONFEMEN de recueillir des contributions pertinentes qui enrichiront les propositions d’amélioration des politiques éducatives des pays francophones.

vue salle journée FASTEF

Lien Permanent pour cet article : http://www.confemen.org/11276/grande-conference-confemen-fastef-sur-les-reformes-de-leducation-en-francophonie/