«

»

Plan de relance de la CONFEMEN, Novembre 2002

Adopté à la 50ème session ministérielle, Ouagadougou 20 au 22 novembre 2002.

La plus faible visibilité de la CONFEMEN, depuis qu’elle n’agit plus comme opérateur, et la moindre mobilisation de ses ministres à l’occasion des sessions ministérielles font craindre la marginalisation de la CONFEMEN si un plan vigoureux de relance n’est pas mis en oeuvre.

Le plan proposé s’appuie sur les rôles et missions déjà dévolus à la CONFEMEN par ses statuts. Il vise toutefois à les actualiser et à leur donner un caractère plus opérationnel.

Pour réaliser cette relance, diverses stratégies sont proposées : l’élargissement du dialogue à tous les partenaires de l’éducation ; le choix de thèmes de réflexion plus centrés sur les besoins des pays ; le resserrement des liens avec la Francophonie institutionnelle ; l’établissement de contacts plus étroits (allant jusqu’au partenariat fonctionnel) avec les organisations internationales engagées en éducation ; l’accentuation du caractère stratégique du poste de Secrétaire général ; la réorganisation de la structure interne du Secrétariat technique permanent.

 Plan de relance de la CONFEMEN (PDF, 85.7 ko)

Lien Permanent pour cet article : http://www.confemen.org/1639/plan-de-relance-de-la-confemen-novembre-2002/