«

»

La communication pour une bonne gouvernance des systèmes éducatifs

Contribution au dialogue politique en Education

Considérée comme un gage de transparence et de confiance réciproques entre acteurs engagés et conscients de leurs responsabilités, la gestion participative et démocratique des systèmes éducatifs est un impératif. En leur faisant part de sa vision sur le sujet, en explicitant les rôles et missions des différents acteurs et en leur proposant une démarche et des dispositifs, la CONFEMEN apporte, à travers ce document, son soutien et son appui aux efforts des États et gouvernements membres dans la mise en oeuvre du Cadre d’action de la gestion scolaire adopté en juin 2006 à Niamey. Ainsi, ce document de communication en éducation vise à apporter un éclairage minimal sur l’importance de la communication en éducation. Il informe sur la nécessité de privilégier la consultation et la concertation, gages d’une implication responsable de tous les acteurs dans le pilotage et la gestion des systèmes éducatifs.

Ce document de communication en éducation qui n’a ni la prétention d’épuiser le sujet, ni de proposer des recettes toutes faites et imposables à toutes les circonstances, comporte trois parties :

La première partie explique en quoi la communication peut contribuer à améliorer les performances des systèmes éducatifs. La deuxième partie traite des rôles et des missions des acteurs de l’éducation tandis que la troisième partie propose une démarche et des dispositifs susceptibles de favoriser une communication dynamique et pédagogique.

 

 Contribution au dialogue politique en Education : La communication pour une bonne gouvernance des systèmes éducatifs (PDF, 2.7 Mo)

Lien Permanent pour cet article : http://www.confemen.org/1787/la-communication-pour-une-bonne-gouvernance-des-systemes-educatifs/