«

»

Réforme dans le système éducatif burundais

Dans le but de fournir une information équitable et équilibrée, le ministère de l’Enseignement de base et secondaire, de l’Enseignement des métiers, de la Formation professionnelle et de l’Alphabétisation (MEBSEMFPA) a organisé du 06 au 07 Juin 2013 au CEPRODILIC un atelier d’échanges, d’information et de sensibilisation sur l’enseignement fondamental. L’école primaire va passer de six à neuf ans au Burundi, dans le cadre d’une réforme en profondeur du système éducatif national. Un accent particulier va être mis sur l’enseignement des métiers dans le cadre de cette réforme. La réforme va donner trois années de sursis aux enfants qui étaient jusque-là nombreux à buter sur le concours national dès la sixième primaire avec le risque de grossir les rangs des chômeurs précoces.

L’enseignement primaire classique avait également déjà montré ses limites du fait que la sixième année primaire suffisait à peine à savoir lire et écrire.

De même, la réforme ne devrait pas induire de nouvelles charges aux parents, du moment que l’enseignement de base a été décrété gratuit en 2005 au Burundi.

Ont participé à cet atelier d’information, les chefs des différents services de l’administration centrale, les membres des syndicats des enseignants, la société civile ainsi que les journalistes des différents médias. Cet atelier a été organisé à point nommé, car le nouveau système visant l’éducation inclusive et de qualité débute avec la rentrée scolaire 2013-2014 au mois de septembre prochain.

Eugénie NSENGIYUMVA, membre du Réseau Information et Communication, Burundi.

Lien Permanent pour cet article : http://www.confemen.org/3746/reforme-dans-le-systeme-educatif-burundais/