«

»

Les résultats du Cambodge

Restitution évaluation Cambodge

Au Cambodge, les résultats de l’enquête permettent de dresser des constats et de proposer aux autorités des pistes de réflexion sur la politique éducative au Cambodge. On note que premièrement, le système fait progresser significativement, au cours d’une année scolaire, les élèves en début et en fin de scolarité primaire ; deuxièmement, environ 60% des élèves maîtrisent les compétences de base attendues en tout début de scolarité et troisièmement, en fin de cycle primaire, près de 80% des élèves disposent des compétences minimales pour poursuivre la scolarité.

Toutefois on constate un tassement de la répartition des élèves en fin de cycle primaire en ce sens qu’il n’y a plus que 23% des élèves qui disposent des compétences attendues en langue Khmer en cinquième année, alors qu’ils étaient 66% en deuxième année. Ce tassement est observé dans une moindre mesure en mathématiques.

Le rapport indique en outre qu’une partie des élèves présentent encore des difficultés importante. D’abord, près de 12% des élèves en début de scolarité sont en grande difficulté en khmer et en mathématiques et n’ont pas atteint les bases minimales requises. Ensuite, en fin de scolarité,  on retrouve entre 14% et 19% (selon le niveau et la discipline testée) d’élèves présentant de fortes difficultés.

De plus, le système éducatif ne parvient pas à atténuer les inégalités liées au statut socioéconomique, particulièrement dans les zones rurales où se  retrouvent les mêmes inégalités de réussite en début et en fin de scolarité primaire.

L’analyse du genre indique que les filles présentent une bonne performance comparativement aux garçons dont la contre-performance, dans certaines circonstances, pourrait nécessiter des mesures appropriées.

L’étude révèle également que le redoublement n’a pas d’effets bénéfiques sur les acquis scolaires puisque les redoublants sont moins performants que les non-redoublants. C’est pourquoi des mesures d’accompagnement ciblées doivent être prises pour apporter un suivi pédagogique aux élèves en difficulté afin que le redoublement leur soit bénéfique. Ce suivi pourrait aussi concerner les familles afin d’appuyer ces dernière dans l’accompagnement scolaire de leurs enfants.

Les résultats de l’évaluation du Cambodge situent en bonne place le rôle positif du partenariat dans le développement du système éducatif. Les partenaires nationaux et internationaux jouent un rôle important dans les activités scolaires à travers notamment les dotations en infrastructures et équipements et les formations. Il en est de même pour les parents d’élèves dont l’implication dans les activités scolaires ainsi que dans la gestion de l’école se révèle bénéfique pour les apprentissages, particulièrement en début de scolarité.

Enfin le rapport rappelle le rôle de pilotage et d’appui au système éducatif que doit jouer pleinement l’Etat au profit de toutes les couches sociales.

Lien Permanent pour cet article : http://www.confemen.org/4232/les-resultats-du-cambodge/