«

»

Le Secrétaire général

Après une brillante carrière au Burkina Faso, au Ministère de l’Enseignement de Base et de l’Alphabétisation puis au Ministère des Enseignements Secondaire, Supérieur et de la Recherche Scientifique, Monsieur KI Boureima Jacques est élu, en novembre 2010, Secrétaire Général de la CONFEMEN.

 
 
Etudes et formation

Titulaire du Mastère en planification et gestion de l’éducation de l’Institut International de Planification de l’Education (IIPE/UNESCO) à Paris, en 2004, avec comme domaine de recherche l’économie de l’Education (coûts et financements), Monsieur KI est également diplômé depuis 1994 de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) du Burkina Faso, cycle supérieur, option Administration Scolaire et Universitaire, domaine dans lequel il ‘s’est perfectionné à l’Université Catholique de Louvain La Neuve de Belgique (1996) et à l’Université d’Hiroshima au Japon, en 1999.

 
Carrière professionnelle

Intervenant depuis 1994 dans la coordination de projets et programmes et la formulation de politiques éducatives au sein du Ministère en charge de l’éducation au Burkina Faso, Monsieur KI Boureima Jacques a été successivement, de 2001 à 2010, Secrétaire Permanent du Plan Décennal de Développement de l’Education de Base (PDDEB), Conseiller technique du Ministre de l’Enseignement de Base et de l’Alphabétisation, Directeur Général Adjoint du Fonds pour l’Alphabétisation et l’Education non Formelle (FONAENF) et jusqu’à récemment, Directeur des Etudes et de la Planification du Ministère des Enseignements Secondaire Supérieur et de la Recherche scientifique, avant d’être élu Secrétaire général de la CONFEMEN par la 54ème session ministérielle, en novembre 2010, après un appel international à candidatures.

Publications

En plus de ses nombreuses communications portant sur divers thèmes dans le cadre de ses fonctions d’Expert, Monsieur Ki Boureima Jacques a publié trois mémoires et plusieurs rapports d’études et des documents de politiques éducatives :

  •  « L’éducation environnementale : une contribution efficace à la protection de l’environnement pour assurer un développement durable au Burkina Faso », 1994 (ENAM, cycle A).
  •   « Implications financières du PDDEB et les possibilités de financement », 2001, IIPE/UNESCO (diplôme de planification).
  •   « La problématique du financement de la politique éducative de base du Burkina Faso dans la perspective de l’Éducation Pour Tous en 2015 : le cas du Plan Décennal de Développement de l’Éducation de base », 2004, (Mastère en planification et gestion de l’Éducation).
  •   « Le droit à l’éducation » (2005) avec d’autres auteurs et chercheurs.
  •   « Le rapport d’état du système éducatif national (RESEN) » du Burkina Faso (2009) avec une équipe d’experts de la banque mondiale et du Burkina Faso.
  •   Le document de politique éducative du MESSRS avec une équipe d’experts nationaux du Burkina Faso.
  •   Le document de politique de l’Enseignement et de la formation technique et professionnelle (EFTP) du Burkina Faso (2008).
  •   Le document du Programme national d’accélération de l’alphabétisation (PRONAA) au Burkina Faso, 2010.
  •   Le deuxième plan stratégique (2010-2015) du Fonds pour l’alphabétisation et l’éducation non Formelle (FONAENF)-2009.
 

Contact

Attachée administrative du Secrétaire Général : Mme Penda Ndiaye – confemen@confemen.org

Lien Permanent pour cet article : http://www.confemen.org/467/le-secretaire-general/