«

»

2016 : Les défis à relever par la CONFEMEN

L’année 2015 a été marquée par le couronnement des efforts et des réflexions dans le cadre du bilan de l’EPT et de l’élaboration de l’agenda de l’éducation de l’après 2015, appelé l’Education 2030. La 56e session ministérielle et ses réunions préparatoires ainsi que la participation de la CONFEMEN aux rencontres internationales organisées sous l’égide de l’UNESCO, ont permis à la CONFEMEN de contribuer efficacement à ce bilan de l’EPT et à l’élaboration de cet agenda post 2015.

En décembre 2015, la CONFEMEN a organisé avec satisfaction, à Dakar, la réunion du Bureau et le lancement du rapport PASEC2014. La présentation de ce rapport à la communauté éducative internationale a permis d’assoir la notoriété du PASEC et de porter un message d’alerte sur la situation préoccupante, voire alarmante dans certains pays, du niveau de compétences des élèves en 2e et 6e années du primaire.

L’année 2016 se présente avec des défis et des enjeux importants pour la CONFEMEN. Au nombre des activités majeures figure l’organisation de la 57e session ministérielle sur le thème « vers la réussite pour tous : comment résoudre la crise de l’apprentissage en luttant efficacement contre l’échec et le décrochage scolaires ». Cette session ministérielle adoptera le projet pilote de l’observatoire pour la qualité de l’éducation et la charte de la bonne gouvernance des systèmes éducatifs.

La tenue du séminaire des correspondants nationaux à Maurice en février 2016 constituera un tournant important pour la redynamisation de l’action des CN dans la mise en œuvre des missions de la CONFEMEN.

La CONFEMEN renforcera son partenariat avec l’OIF dans le cadre de la mise en place de l’Institut francophone pour l’éducation et la formation (IFEF) et la relance de la concertation et du débat sur la formation professionnelle et l’employabilité des jeunes.

Elle entend également développer des initiatives pour renforcer le partenariat avec les PTF en vue de la mobilisation des ressources financières et compte organiser une grande réunion sur le financement de l’éducation.

L’année 2016 sera également marquée par la dissémination des résultats du rapport international PASEC2014, à travers d’autres actions de communication et de plaidoyer qui feront suite au lancement du rapport international intervenu en décembre 2015.

Les données recueillies dans le cadre de cette évaluation internationale ainsi que les procédures utilisées seront décrites dans un rapport technique et un manuel d’utilisation des données. Chacun des 10 pays évalués produira en collaboration avec le PASEC, un rapport national pour approfondir la réflexion sur les problématiques nationales et contextualiser  les résultats selon les réalités locales.

Bonne et heureuse année 2016 aux lecteurs de l’Infolettre de la CONFEMEN. Puisse cette année combler nos attentes et nos espérances.

KI Boureima Jacques

Secrétaire général de la CONFEMEN

Lien Permanent pour cet article : http://www.confemen.org/7664/2016-les-defis-a-relever-par-la-confemen/