Réunion comité conjoint OIF-CONFEMEN
12 mars 2012
Burundi : Les grandes activités réalisées en 2011
14 mars 2012

Atelier de formation des membres du RIC

Le web.2 au service de la communication de la CONFEMEN

La CONFEMEN a organisé du 17 au 21 octobre 2011 à Rabat, au Maroc, un atelier de formation à l’intention des membres de son réseau d’information et de communication (RIC). Cet atelier qui s’est déroulé au centre Maroco – coréen de formation (CMCF) en TICE avait pour objectifs de renforcer les capacités des membres du RIC afin qu’ils s’approprient les outils du Web pour les relations de presse ; d’utiliser les services du Web 2.0 ; de maîtriser la communication électronique à travers les réseaux sociaux, les listes de diffusion et la messagerie électronique et de créer un cadre de diffusion et de partage d’informations en vue de renforcer la visibilité de la CONFEMEN et celle des actions éducatives des pays membres.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par Madame latifa El ABIDA, Secrétaire d’Etat Chargée de l’Enseignement Scolaire du Maroc et a connu la présence du Secrétaire général de la CONFEMEN, Monsieur KI Boureima Jacques, du Secrétaire général du ministère de l’Education nationale, Monsieur Youssef BELKASMI et du Correspondant national de la CONFEMEN et Directeur du Centre national d’innovations pédagogiques et d’expérimentation, Monsieur Moulaye Youssef El-AZHARI.

Dans son discours, le Secrétaire général de la CONFEMEN  a rendu un hommage mérité à sa Majesté le Roi Mohamed VI, pour sa clairvoyance et pour les actions qu’il ne cesse de mener en faveur de l’éducation et de la formation de la jeunesse marocaine et de la jeunesse des pays du sud. Il a ensuite salué la forte mobilisation des autorités marocaines, notamment celles du Ministère en charge de l’éducation.

Monsieur KI Boureima Jacques, a ensuite rappelé les grands défis que la CONFEMEN veut relever aux côtés des ministères en charge de l’éducation des Etats et gouvernements membres. Un défi qui devrait être relevé avec l’appui des membres du RIC/CONFEMEN. Le secrétaire général de la CONFEMEN a également salué la disponibilité des responsables du CMCF qui ont mis à la disposition de la CONFEMEN du matériel de pointe et de l’expertise nécessaire à la formation. Pour Monsieur KI Boureima Jacques, le fait que le Maroc accueille la présente session de formation est un signal fort qui traduit l’intérêt et la détermination de ce pays à participer de façon active au développement d’une éducation de qualité et à partager avec la communauté francophone, ses expériences et ses projets éducatifs.

Il a enfin exhorté les membres du RIC/CONFEMEN à s’approprier les nouveaux outils de communication que la formation permettra d’acquérir ou d’enrichir afin d’en faire bon usage au service de la CONFEMEN et des actions éducatives de leurs pays respectifs.

Pour sa part, la Secrétaire d’Etat a dit toute la satisfaction des autorités marocaines sur les nombreuses initiatives de la CONFEMEN pour accompagner le développement des systèmes éducatifs des pays membres. Elle s’est beaucoup appesantie sur le rôle stratégique que la communication doit jouer aux côtés de la CONFEMEN pour donner plus de visibilité aux nombreuses actions menées par le Secrétariat technique permanent.

Tout en saluant la création du réseau d’information et de communication (RIC) et sa détermination à utiliser les possibilités offertes par les nouvelles technologies de l’information et de la communication, Mme Latifa El ABIDA  a estimé que la CONFEMEN offre un cadre idéal pour le développement de la coopération Sud-sud à laquelle le Maroc accorde une importance particulière dans la mesure ou elle offre des opportunités de partage d’expériences entre des systèmes éducatifs ayant souvent les mêmes objectifs et les mêmes défis à relever.

Après la cérémonie d’ouverture, les participants ont eu droit à un exposé du Conseiller en communication de la CONFEMEN, Monsieur Abobacar SY, portant sur les enjeux de la communication pour la CONFEMEN. L’exposé s’est articulé autour de deux points : les actions de communication de la CONFEMEN et l’organisation et les perspectives du RIC.

Pour le premier point de l’exposé, le Conseiller en communication a développé les activités inscrites dans l’axe 1 du plan d’actions pluriannuel 2011-2012 de la CONFEMEN, “information et communication pour une plus grande visibilité de la CONFEMEN et de ses partenaires” tout en interpellant les membres du RIC sur le rôle et la place qu’ils doivent occuper dans la mise en œuvre de ces activités. Parmi ces activités, il a été noté : l’animation du forum interactif de la CONFEMEN qui est déjà en ligne avec des thématiques diverses et évolutives ; l’insertion des articles et des résumés de rapports d’études dans les revues scientifiques au niveau des facultés des sciences de l’éducation ; la création d’un lien entre le site Internet de la CONFEMEN et le site des pays membres et vice – versa ; la création d’une nouvelle page sur le site Internet de la CONFEMEN intitulée “actualité et événements majeurs portant sur l’éducation dans les pays membres de la CONFEMEN” ; la production par les Correspondants nationaux et les chargés de communication des Ministères de l’éducation des pays membres de la CONFEMEN des documents et articles sur l’éducation et leur publication dans les canaux de communication de la CONFEMEN ; la production d’une lettre d’information électronique ; le renforcement de la visibilité des travaux du PASEC dans les productions de la CONFEMEN et vis-à-vis des partenaires.

Le deuxième point de l’exposé a porté sur la nouvelle orientation à donner au RIC pour lui permettre d’atteindre ses objectifs avec beaucoup plus d’efficacité. Les échanges qui ont eu lieu à l’issue de l’exposé ont favorisé la mise en place, le 20 octobre 2011, des instances du RIC. À cet effet, quatre coordonnateurs régionaux ont été élus par les membres représentants leurs aires géographiques respectives. Il s’agit de : IDE OUMAROU Hachimi du Niger pour la zone Afrique de l’Ouest ; OKOURI Paul Evariste du Congo pour la zone Afrique centrale ; JAYEN SADASIVEN Teeroovengadum de l’Île Maurice pour la zone Afrique de l’Est et Océan indien ; OUAHMI Fatima du Maroc pour la zone dite “autre aire”.

Hachimi Oumarou a ensuite été désigné, par les différents coordonnateurs régionaux, comme coordonnateur principal du RIC.

 

Les réseaux sociaux comme centre d’intérêt de la formation

À l’issue des 5 jours de travaux, les participants ont pu découvrir les principes et caractéristiques du WEB 2.0, se familiariser avec l’espace virtuel ou la bureautique en ligne (Google sites, Google docs, Wikispaces…), maîtriser le partage de connaissances, de vidéos, de présentations, de favoris à travers Youtube, Delicious, Blogger, Slideshare, Carte conceptuelle en ligne, les incontournables du Web 2.0
(Netvibes, Bookmarks, flux RSS, Dropbox …). L’atelier a également permis d’apprendre les meilleurs manières de gérer sa réputation sur le net avec notamment Facebook, Twitter, Google+,  Linkdin, Viadeo). Les participants ont enfin appris à développer leur communication à travers les listes de diffusion, l’audioconférence, la visioconférence et le clavardage (Google groupes, Gtalk, Skype, Pligus).

La cérémonie de clôture qui s’est déroulée le 21 octobre 2011 sous la présidence du Directeur du Centre national d’innovations pédagogiques et d’expérimentation et Correspondant national de la CONFEMEN, Monsieur Moulaye Youssef El-AZHARI a servi de cadre à la lecture des recommandations adoptées par les participants et relatives à la poursuite du renforcement des capacités des membres du RIC et à  la modification des textes du RIC en vue entre autres de la création des postes de coordonnateurs adjoints et de l’ouverture du réseau aux journalistes spécialisés en éducation. Les participants ont en outre adressé une motion de remerciements au ministre de l’Éducation nationale et à la Secrétaire d’État chargée de l’Enseignement scolaire pour l’accueil chaleureux et les conditions excellentes créées en faveur de la formation. Une mention spéciale a été faite au Correspondant national, Monsieur Youssef  El-AZHARI et au Directeur du CMCF, Monsieur Aziz ELHAJIR. La CONFEMEN a salué la disponibilité et le soutien des autorités marocaines.

Au nom du Secrétaire général de la CONFEMEN, le Gestionnaire, André Ndiaye a renouvelé les remerciements de la CONFEMEN aux autorités marocaines pour leur disponibilité et leur soutien. Dans son discours de clôture, Monsieur Moulaye Youssef El-AZHARI a affirmé que la formation des membres du RIC que son pays a eu l’honneur d’abriter, a répondu à l’esprit de la CONFEMEN qui est basé sur le partage. Pour cela, il a lancé un appel aux participants afin qu’ils accompagnent la CONFEMEN dans sa quête de visibilité dans un monde en pleine mutation.