Ces femmes qui font la CONFEMEN
16 mars 2021
JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE
20 mars 2021

Ces femmes qui font la CONFEMEN

Mme Fatimé-Zara BOUKAR IBRAH a été enseignante de l’enseignement fondamental, Inspectrice de l’enseignement de Base puis Gestionnaire du système éducatif.

Elle a assuré la supervision des Cellules d’animation pédagogique (CAPED) en tant que didacticienne de français et des mathématiques et participé à l’organisation des évaluations nationales sur les apprentissages des acquis scolaires.

Pour le compte de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) via le Ministère   de   l’Enseignement primaire, elle a supervisé  la mise en œuvre du projet pilote « Apprendre à lire et à écrire dans une langue africaine et en français » de l’Initiative École et langues nationales en Afrique (ELAN–Afrique).

Elle a été responsable du projet IFADEM au Niger. Pendant la phase d’expérimentation du projet (2014-2015), elle a participé activement à la mise en œuvre du dispositif hybride de formation des enseignants en appuyant les acteurs impliqués (enseignants, directeurs d’écoles, conseillers pédagogiques, inspecteurs, concepteurs …) Son soutien opérationnel sur le terrain de Maradi et Tillabéry (zones d’expérimentation) a permis de développer l’initiative et d’atteindre les objectifs escomptés.

Depuis septembre 2017, Mme IBRAH est conseillère technique du Programme d’analyse des systèmes éducatifs de la CONFEMEN (PASEC), précisément à la division “instruments et procédure d’enquête” Au PASEC, elle a contribué à la stabilisation des instruments et procédures d’enquête, à la supervision de la formation des administrateurs de test au Togo, en Guinée, au Congo, à Madagascar et au Burundi et à la rédaction du rapport international PASEC2019.