Célébration de la Journée internationale de l’alphabétisation à Abidjan
7 septembre 2022
Sommet sur la transformation de l’Education : la CONFEMEN a animé la réflexion sur les défis et les perspectives pour les pays francophones
19 septembre 2022

COMMUNIQUE DE PRESSE – SOMMET SUR LA TRANSFORMATION DE L’EDUCATION

Communiqué de presse

SOMMET SUR LA TRANSFORMATION DE L’EDUCATION

Evènement parallèle de la CONFEMEN sur le thème : « Transformer l’éducation pour transformer la vie : enjeux, défis et perspectives pour les systèmes éducatifs francophones »

 (17 septembre 2022 à New York)

A l’occasion de sa 77e Assemblée générale, les Nations Unies, ont organisé, à New York du 16 au 19 septembre 2022, un Sommet sur la transformation de l’éducation en vue de mobiliser l’ambition politique, l’action, les solutions et la solidarité mondiale pour transformer l’éducation. Il s’agit également de faire le point sur les efforts pour récupérer les pertes d’apprentissage liées à la pandémie ; de réinventer les systèmes éducatifs pour le monde d’aujourd’hui et de demain ; et de revitaliser les efforts nationaux et mondiaux pour atteindre l’ODD-4.

Lors de ce Sommet, la CONFEMEN, sous l’égide de son président, le ministre de l’éducation nationale, du préscolaire et des Sports du Royaume du Maroc, S.E.M Chakib BENMOUSSA et en partenariat avec UNESCO, organise un événement parallèle pour contribuer à l’approfondissement de la réflexion à travers la thématique : « Transformer l’éducation pour transformer la vie : enjeux, défis et perspectives pour les systèmes éducatifs francophones ». Cet évènement parallèle de la CONFEMEN se déroulera le 17 septembre 2022 à New York. Il s’agira pour la CONFEMEN et ses partenaires d’identifier les leviers et actions susceptibles d’implémenter les changements de paradigmes pertinents pour une transformation effective de l’éducation, notamment dans les pays francophones. Dans cette perspective, l’évènement parallèle de la CONFEMEN permettra d’identifier les enjeux de la transformation de l’éducation pour les Etats et gouvernements francophones ; de définir des stratégies de conduite du changement autour de thématiques précises jugées pertinentes pour tous ; de donner la parole aux ministres des Etats et gouvernements membres de la CONFEMEN afin d’harmoniser la vision et les actions pour transformer l’éducation, et enfin de mobiliser les partenaires autour des actions prioritaires identifiées pour renforcer l’action des décideurs au niveau des pays.

Le Sommet se tient dans le contexte du lancement du plan stratégique 2022-2026 de la CONFEMEN adopté par la 59e session ministérielle qui s’est tenue à Rabat, au Maroc, en février 2022. Le plan stratégique consacre la création, de façon complémentaire au PASEC, d’un nouveau programme appelé Programme d’appui au changement et à la transformation de l’éducation (PACTE). Ce nouveau programme vise à accompagner la mise en œuvre d’actions concrètes de transformation autour des priorités identifiées avec les Etats et gouvernements.

Le Président en exercice de la CONFEMEN, le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des Sports du Royaume du Maroc, S.E.M Chakib BENMOUSSA, les Vice-Présidents, la ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation de la Côte d’Ivoire, Pr Mariatou Koné et le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance du Canada Nouveau-Brunswick, M. Dominic Cardy ainsi que le Secrétaire general, Professeur Abdel Rahamane Baba-Moussa participeront à cet évènement. Plusieurs ministres de l’éducation, membres de la CONFEMEN sont aussi attendus, notamment ceux du Burkina Faso, M. Wendkouni Joël Lionel BILGO ; des Comores, Dr Takiddine Youssouf ; du Congo, M. Jean Luc Mouthou ; de la Guinée, la ministre de l’enseignement supérieur Dr Diaka Sidibé ; de la Guinée Bissau, Mme Martina Moreira Martina Moniz; du Niger, Pr Ibrahim Natatou et de la Roumanie, M. Sorin  Cîmpeanu. Prendront part également à l’activité, les représentants des ministres de l’Education du Bénin, de la France, du Sénégal et de la Tunisie. A ces ministres s’ajoutent des responsables de haut niveau des organismes partenaires tels que le GPE, UNESCO siège, ISU-UNESCO, UNESCO-BIE, OIF-IFEF, AFD, Fondation Gates, Banque mondiale et UNHCR, qui représente le Groupe de travail international sur les Enseignants pour l’éducation 2030 dont l’organisation est membre du Comité directeur.

.