COMMUNIQUÉ DE PRESSE
30 mars 2018
Concours des 10 mots de la Francophonie 2018
4 mai 2018

Concours des 10 mots de la Francophonie 2018 : un record de participation depuis sa création

famille_concours_10_mots_2018

Après l’effort, le réconfort. Après plusieurs mois de labeur, les lauréats du concours des 10mots de la Francophonie ont été récompensés à travers une cérémonie officielle de remise des prix le vendredi  20 avril 2018 à Dakar au Sénégal. Cette cérémonie a eu lieu à l’Université Cheikh Anta Diop, à Dakar, en présence d’Ambassadeurs, des représentants du gouvernement du Sénégal et d’Institutions internationales ainsi que des élèves venus nombreux de diverses régions du Sénégal pour soutenir les lauréats.

« Dix mots sur tous les tons », c’est le thème  de la 13e édition de ce concours d’écriture, d’illustration artistique et de mise en scène autour de 10 mots choisis chaque année. Cette édition a connu la participation record, depuis sa création en 2006, de 13 pays que sont : Burkina Faso, Burundi, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Madagascar, Mali, Maurice, RD Congo, Sénégal, Seychelles, Tchad et Tunisie. C’était une célébration riche en couleur qui est, d’après M. Joseph Pierre Ndiaye directeur de cabinet du ministre de l’Education du Sénégal, “un moment de joie pour les enseignants qui ont su inculquer à ces jeunes, le savoir et l’esprit de créativité”.

Accent ; bagou ; griot ; jactance ; ohé ; placoter; susurrer ; truculent ; voix ; volubile, sont les dix mots sélectionnés cette année pour apparaitre dans les productions des élèves au niveau national mais aussi au niveau supranational. Ils étaient plus de 4000 élèves à participer et une cinquantaine a réussi à monter les plus hautes marches au grand bonheur de leurs encadreurs et camarades. Les récipiendaires sont repartis avec des fournitures scolaires, des ouvrages au programme selon leurs niveaux, des livres, des fournitures scolaires, des dictionnaires, du matériel et outils éducatifs. Le gros lot composé des trophées et de tablettes qui récompense les meilleures productions en mise en scène au niveau national a connu le sacre de l’Institution Notre Dame, le Groupe scolaire Seydou Nourou Tall de Pikine et la Maison d’éducation Mariama Bâ de Gorée, respectivement 1er, 2e et 3e.

Aminata BA de la Maison d’éducation Mariama BA, première de la catégorie production écrite aux niveaux national et supranational a également reçu un ordinateur portable. Le lycée Mamadou Sarr du Mali remporte par ailleurs le 1er prix dans la catégorie mise en scène niveau supranational, suivi du lycée d’excellence de Makamba du Burundi de l’Institution notre dame du Sénégal qui partage sa troisième place avec le lycée Ranohavimanan Norbert ambatondrazaka de Madagascar.

Organisé chaque année par la CONFEMEN, le concours des 10 mots de la Francophonie s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la Francophonie qui a pour thème cette année « langue française, notre trait d’union pour agir ». Il est destiné aux élèves des cycles primaire, moyen et secondaire des pays membre de la CONFEMEN. Inscrit désormais dans l’agenda de la Quinzaine de la Francophonie, ce cadre de promotion de l’excellence scolaire  est organisé en partenariat avec l’OIF, le Groupe des Amis de la Francophonie (GAF) au Sénégal et le gouvernement des pays participants et en collaboration avec l’Association sénégalaise des Professeurs de français, le Réseau des clubs de littérature, d’arts et de philosophie (RESACLAP) ainsi que le Réseau des professeurs de français pour l’éducation des filles et la formation des femmes en Afrique(REPRO-EFFA).

Le concours des 10 mots de la Francophonie se veut un tremplin de renforcement de la connaissance des élèves sur les fondements de la Francophonie, de raffermissement de leur sentiment d’appartenance à la communauté francophone et de contribution à la promotion  de la langue française en stimulant la créativité des élèves et en suscitant en eux un gout prononcé pour l’écriture.

Un appel fort a été lancé par M. KI Boureima Jacques, Secrétaire général de la CONFEMEN pour une consolidation des acquis du concours des 10 mots dans une dynamique de construction de notre maison commune qu’est la Francophonie car, dit-il, « l’avenir du français, notre belle langue en partage, est en Afrique et appartient surtout à la jeunesse. »

La 13e édition a connu son apothéose, rendez-vous est donc pris pour 2019 pour la 14e édition.