Réunion du Bureau de la CONFEMEN : mise en route du plan stratégique 2022-2026
7 juillet 2022
Enseignement bilingue au Togo : un symposium pour faire le bilan et dégager des perspectives
1 août 2022

Exploitation des données des évaluations du PASEC : Des bourses octroyées par la CONFEMEN

En vue de promouvoir la recherche en éducation dans ses pays membres notamment ceux d’Afrique subsaharienne, la CONFEMEN a mis en place pour une première fois, un programme d’attribution de bourses. Cinq bourses d’un montant de huit millions de FCFA (8 000 000 FCFA) chacune, soit un total de 40 millions de FCFA, ont été attribuées à des équipes de recherches affiliées à des universités de pays ayant participé à l’évaluation PASEC2019. Ce programme de bourse s’inscrit dans le cadre d’une convention de partenariat liant la CONFEMEN à la fondation Bill et Melinda Gates (BMGF). Les recherches promues dans le cadre de ce programme de bourses, notamment pour cette première édition, visent l’exploitation des données issues des évaluations du Programme d’analyse des systèmes éducatifs de la CONFEMEN (PASEC), notamment celle de PASEC2019 et l’approfondissement des résultats.

Ainsi, après un processus de sélection des dossiers reçus (une cinquantaine environ) par un jury international, les équipes dirigées respectivement par Pr Afsata Paré-Kaboré (université Norbert Zongo de Koudougou au Burkina Faso), Pr Clarisse Napporn (université d’Abomey Calavi au Bénin), Pr Assoumou Ondo (université Omar Bongo de Libreville au Gabon), Pr Désiré Avom (université de Yaoundé 2 – Soa au Cameroun) et par le Dr Harouna Wassongma (université de Ouahigouya au Burkina Faso) ont été retenues.

L’équipe du Pr Paré-Kaboré réalisera une analyse sexo-spécifique des résultats de l’évaluation PASEC2019 avec un accent sur les facteurs de réussite des filles en mathématiques. L’équipe du Pr Napporn travaillera sur les liens entre l’EPPE (éducation et protection de la petite enfance) et les performances des élèves du primaire. L’équipe du Pr Assoumou Ondo questionnera la corrélation entre le soutien parental et les résultats d’apprentissage des élèves du primaire. Le Pr Avom et ses collaborateurs visent à mettre en lumière les déterminants des performances des écoles à l’évaluation PASEC2019. Pour sa part, le Dr Wassongma mettra le focus sur l’analyse de l’efficience de l’éducation primaire à partir des données des évaluations PASEC2014 et PASEC2019.

Toutes ces thématiques entrent en résonnance avec les domaines d’intervention de la CONFEMEN à travers ses deux programmes : le PASEC et le PACTE (Programme d’appui a changement et à la transformation de l’Éducation). Chaque recherche donnera lieu à la rédaction d’un article, mais également à la production d’une note de politiques éducatives destinées aux décideurs. Ces notes de politiques éducatives visent à fournir des données probantes pour aider dans la prise de décision politique en vue de la transformation des systèmes éducatifs des pays d’Afrique subsaharienne. Un séminaire de présentation de résultats de ces travaux est également envisagé.