Mobiliser les parties prenantes africaines pour améliorer les résultats d’apprentissage
9 août 2019

Hommage du Secrétaire général de la CONFEMEN à Djibril Ndiaye Diouf

C’est avec une grande tristesse et une grande consternation que nous avons appris le décès, le 22 août 2019, de Monsieur Djibril Ndiaye Diouf, Correspondant national du Sénégal auprès de la CONFEMEN et Directeur de la Planification et de la Réforme de l’Education du ministère de l’Education nationale du Sénégal.

La nouvelle nous a tous abasourdi aussi bien au Secrétariat technique permanent de la CONFEMEN qu’au Ministère de l’Education nationale du Sénégal.

Au nom du Président en exercice et de tous les Ministres de l’Education des Etats et gouvernements membres de la CONFEMEN, des Correspondants nationaux et de l’équipe du Secrétariat technique permanent de la CONFEMEN, nous présentons nos sincères condoléances au Ministre de l’Education nationale du Sénégal et à la famille éplorée.

Nous rendons hommage à l’homme engagé pour la cause de l’éducation qu’était Djibril Ndiaye Diouf, dans son pays, en Afrique et dans le monde. En plus d’être l’un des plus anciens correspondants nationaux de la CONFEMEN, il était aussi très engagé dans le groupe constitutif des pays en développement d’Afrique francophones, partenaires du Partenariat mondial pour l’éducation (PME), au sein duquel nous représentions nos pays respectifs.

Ses analyses et sa vision éclairées sur les questions de l’éducation, faisaient de Djibril Ndiaye Diouf, une voix écoutée et bien suivie lors des réunions des instances de la CONFEMEN. Il était au cœur de l’organisation de la 54e session ministérielle et de la célébration du cinquantenaire de la CONFEMEN en 2010 à Dakar. Il a présidé, avec beaucoup de succès, le Groupe de travail des Correspondants nationaux de 2010 à 2012.

Djibril Ndiaye Diouf  faisait partie des Correspondants nationaux qui n’économisaient aucun mot, ni aucun effort quand il s’agit de défendre les intérêts de la CONFEMEN.

C’est tout naturellement que le choix a été porté sur lui pour présider les travaux du séminaire des Correspondants nationaux (CN) de la CONFEMEN tenu en février 2016 à Maurice pour réfléchir sur le renforcement du rôle et de la place des CN au sein de la CONFEMEN.

Il a joué un rôle important dans l’organisation et la réussite de la Conférence internationale sur le financement du Partenariat mondial pour l’Eduction (PME) en février 2018. Tous ceux qui l’ont côtoyé au sein du PME reconnaissent en lui les qualités d’homme de dossier.

Djibril Ndiaye Diouf a fortement contribué au rayonnement de son pays sur le plan international.

En tant que Directeur de la planification et de la réforme de l’Education, il a fait partie des principaux artisans des réformes de l’Education entreprises au Sénégal ces deux dernières décennies. Djibril Ndiaye Diouf était l’homme du PAQUET (Programme d’Amélioration de la Qualité, de l’Equité et de la Transparence) et l’homme qui a beaucoup œuvré pour la mise en place du Groupe national des partenaires de l’éducation et de la formation (GNPEF) au Sénégal

Je garde de lui l’image d’un grand travailleur, infatigable, force de propositions pour le progrès et le changement.

Qu’il repose en paix !

Professeur Abdel Rahamane BABA-MOUSSA
Secrétaire général de la CONFEMEN

Djibril Ndiaye Diouf (en boubou blanc) sa dernière image dans une activité de la CONFEMEN à l’occasion de la réunion du Groupe technique des Correspondants nationaux de la CONFEMEN. 22 mai-22 août :3 mois jour pour jour