Ces femmes qui font la CONFEMEN
16 mars 2021
Ces femmes qui font la CONFEMEN
22 mars 2021

JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE

Message du Secrétaire général de la CONFEMEN

La Journée internationale de la Francophonie est célébrée ce 20 mars sous le thème « Femmes francophones, femmes résilientes ». Ce thème révèle les défis auxquels le monde est confronté depuis l’avènement de la pandémie de la COVID19 et qui a impacté tous les secteurs d’activités avec des effets sur toutes les couches socio-professionnelles, en particulier les filles et les femmes. Les systèmes éducatifs n’ont pas été épargnés, les confinements successifs ayant créé des inégalités dans la continuité éducative malgré les actions innovantes mises en œuvre par les Etats et gouvernements. Déjà secouée dans beaucoup de pays francophones par la crise de l’apprentissage, l’insécurité et le terrorisme, l’éducation a subi de plein fouet les conséquences de cette crise sanitaire mettant une fois de plus en évidence les inégalités diverses notamment entre garçons et filles.

Or, l’éducation est le fondement d’une société résiliente basée sur l’égalité Femme-Homme et, en tant que cadre de dialogue politique pour le développement de l’éducation en Francophonie, la CONFEMEN entend renforcer son rôle notamment dans l’accompagnement des pays dans la mise en œuvre de politiques et de réformes éducatives pour la promotion de l’éducation des filles ainsi que leur orientation et leur réussite dans l’enseignement et la formation technique et professionnelle d’un part, et dans les filières universitaires scientifiques et techniques, conformément aux orientations de l’ODD4 d’autre part. L’alphabétisation, dans toutes ses dimensions (y compris numérique) doit constituer par ailleurs, conformément aux directives de CONFINTEA VI, le sous-bassement de l’apprentissage tout au long de la vie. Aussi, dans le cadre de l’action conjointe qu’elle mène avec ses partenaires institutionnels au sein de « l’Alliance francophone pour l’éducation » en gestation et de la « Coalition mondiale pour l’éducation » portée par l’UNESCO, la CONFEMEN engagera-t-elle tous ses efforts pour apporter sa contribution aux initiatives visant à soutenir et révéler, par l’éducation et la formation, la résilience des femmes dans l’espace francophone.

En choisissant de célébrer la Journée internationale de la Francophonie autour du thème « Femmes francophone, femmes résiliente », la communauté francophone reste en phase avec les engagements renouvelés lors de la Journée internationale des droits des femmes que nous venons de célébrer autour du thème « Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde » en lien avec l’actualité sur la COVID-19. Il est donc impérieux de travailler en synergie dans cette perspective.

La réalisation de notre rêve collectif pour un monde meilleur pour la future génération ne pourra se réaliser sans que les femmes prennent toute leur place au sein de la société, par l’éducation et la formation pour leur émancipation et leur autonomisation. C’est pourquoi la CONFEMEN s’associe pleinement à l’appel de l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ICESCO) pour participer au « programme de leadership des jeunes et des femmes pour la paix ».

Ce partage d’expérience avec l’ICESCO, traduit la reconnaissance de l’importance du rôle des femmes dans la construction de la paix dans la continuité des recommandations du XVe Sommet de la Francophonie tenu à Dakar sur le thème  « Femmes et jeunes en Francophonie : vecteurs de paix, acteurs de développement » qui est en consonance avec le thème de la présente journée mondiale de la Francophonie. La contribution des femmes, souvent premières victimes directes et indirectes de toutes les formes de conflits et de violence, au premier rang de l’action pour la paix et la résolution des conflits constitue une marque singulière de leur résilience.

La célébration de la Journée internationale de la Francophonie autour de ce thème sur les femmes est une occasion à saisir pour saluer et rendre hommage à toutes ces femmes travaillant dans le secteur de l’éducation et en particulier à toutes ces enseignantes et éducatrices de toutes catégories qui œuvrent inlassablement, notamment dans les zones de conflits, à réussir leur mission pour une éducation inclusive et de qualité pour tous. C’est pourquoi, la CONFEMEN a lancé depuis le 8 mars 2021, journée internationale des droits des femmes un programme de présentation de ces femmes, combattantes de l’éducation qui ont contribué ou contribuent à la réalisation des objectifs de l’institution (voir sur www.confemen.org)

Agir plus, Agir ensemble, Agir pour tous pour une éducation au service de l’émergence des « Femmes francophones, femmes résilientes » !!!

 

Professeur Abdel Rahamane BABA-MOUSSA

Secrétaire général de la CONFEMEN