Partenariat CONFEMEN-AUF : Participation du Secrétaire général de la CONFEMEN à la Semaine de la Francophonie scientifique
30 septembre 2021
Recrutement d’une équipe de consultants chargée de l’élaboration d’un document sur la conception de l’évaluation PASEC de fin de l’enseignement de base (Collège)
6 octobre 2021

JOURNÉE MONDIALE DE L’ENSEIGNANT : MESSAGE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE LA CONFEMEN

Mesdames et messieurs, chères enseignantes et chers enseignants

À l’occasion de cette journée du 05 octobre qui vous est dédiée, la Conférence des ministres de l’Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN), s’associe à la communauté internationale pour magnifier votre contribution à la construction de systèmes éducatifs de qualité.

En effet, comme l’avaient si bien pensé les ministres en charge de l’Éducation de la CONFEMEN, à l’heure du bilan de l’EPT (Éducation pour toutes et pour tous), les cibles les plus déterminantes de la qualité de l’éducation sont : l’école et la classe, l’élève et l’enseignant.

C’est pourquoi, votre position demeure primordiale dans le processus qui mène à l’atteinte de l’ODD4. Vous en avez donné la preuve, dans ce contexte où tous les systèmes éducatifs ont dû trouver, dans l’urgence, les stratégies les plus efficaces pour faire face à la pandémie et assurer la continuation de l’action éducative. Vous avez été, pour vos États respectifs, de véritables soldats de la résilience en éducation en accompagnant avec abnégation, détermination et volontarisme, les politiques mises en œuvre par vos pays pour éviter les ruptures dans les processus d’enseignement apprentissage.

Le thème de l’édition 2021 de la journée mondiale des enseignantes et des enseignants, « les enseignants au cœur de la relance de l’Éducation », est en consonance avec l’action menée par la CONFEMEN et ses partenaires, pour assurer la continuité pédagogique dans le contexte actuel de pandémie de la COVID 19. La CONFEMEN salue la pertinence du thème et invite les enseignantes et les enseignants à utiliser les outils mis à leur disposition, notamment la plateforme numérique de ressources éducatives, « ImaginEcole » pour améliorer les enseignements et apprentissages.

La question enseignante demeure une préoccupation importante de la CONFEMEN. C’est pour cela qu’afin de mieux identifier leurs besoins en formation, le Programme d’analyse des systèmes éducatifs de la CONFEMEN (PASEC) a réalisé, pour une première fois, dans le cadre de l’évaluation PASEC 2019, une enquête approfondie auprès des enseignants. Cette enquête révèle que la maîtrise conjointe des savoirs disciplinaires (savoirs à enseigner) et des savoirs didactiques et pédagogiques constitue une variable déterminante de la qualité des acquis des apprenants. La CONFEMEN réitère donc le vœu, formulé dans le dernier rapport de l’Observatoire de la Qualité de l’Éducation (OQE), de susciter l’adhésion des systèmes éducatifs à la logique de l’assurance qualité de la formation initiale et continue des enseignants comme gage de professionnalisation et de favoriser l’instauration d’un climat social favorable à l’installation d’une paix durable et de la citoyenneté dans l’espace scolaire.

Chères enseignantes, chères enseignants, votre métier est beau en ce qu’il participe à construire une meilleure et plus belle humanité. Victor Hugo le disait si bien : « instruire c’est construire », car « chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne » !

Mesdames les enseignantes, messieurs les enseignants, chers collègues, recevez ici, par ma voix, toute la reconnaissance des ministres membres de la CONFEMEN et de l’ensemble du personnel de son secrétariat technique permanent.

Agissons plus, Agissons ensemble, Agissons pour tous !

C’est à cette condition que nous réaliserons les nobles idéaux de transformation auxquels nous appelle l’ODD4 à l’horizon 2030.

 

Professeur Abdel Rahamane BABA-MOUSSA