Visite de Monsieur Yao Ydo, Directeur du Bureau International d’Éducation de l’UNESCO (BIE-UNESCO) à la CONFEMEN
2 novembre 2021

Lancement officiel au Bénin de l’activité « évaluation de la qualité des manuels scolaires » dans le cadre du projet Ressources éducatives

Le lancement officiel de l’activité « évaluation de la qualité des manuels scolaires » du projet Ressources éducatives a eu lieu le 11 novembre 2021 à Cotonou au Bénin. En collaboration avec l’UNESCO, l’activité d’évaluation est mise en œuvre par la CONFEMEN, à travers son Observatoire de la qualité de l’Éducation. Le projet Ressources éducatives dans lequel l’activité s’inscrit est implémenté par l’UNESCO et financé par l’Agence française de développement (AFD).

La disponibilité des ressources éducatives est déterminante dans la réalisation d’une éducation inclusive et de qualité. La qualité et la quantité des manuels offerts permettent d’améliorer nettement les résultats d’apprentissage des enfants. L’activité d’évaluation porte sur les manuels officiels de mathématiques et de français du primaire et du 1er cycle du secondaire, ainsi que sur ceux de sciences physiques et sciences de la vie et de la terre du 1er cycle du secondaire. L’atelier de lancement a permis de démontrer l’engagement politique envers une mise en œuvre réussie de l’évaluation tout en présentant officiellement le projet et l’activité aux acteurs clés. Il aura également permis de recueillir la contribution des ministres de l’Éducation concernant les stratégies de développement de la production et de l’utilisation des ressources éducatives tout en mobilisant les partenaires techniques et financiers autour du projet.

         

Le lancement était co-présidé par le ministre des Enseignements maternel et primaire et le ministre des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle. Ont participé à l’activité, les directeurs et chefs de service des ministères en charge de l’Éducation, l’équipe des experts nationaux, les représentants de la société civile, les acteurs privés intervenant sur les questions des manuels scolaires au Bénin. Étaient aussi présentes les délégations du Burundi, du Niger et du Togo. Les représentants de Madagascar et du Sénégal sont intervenus à distance. Enfin, les délégations de la CONFEMEN et de l’UNESCO, ainsi que des représentants de l’Institut français et de l’UNICEF au Bénin ont également pris part au lancement officiel.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par les allocutions du Professeur Abdel Rahamane Baba-Moussa, Secrétaire général de la CONFEMEN, du Représentant du Directeur du Bureau régional de l’UNESCO Afrique de l’Ouest (Sahel), M. Youssouf Ouattara Responsable principal du projet Ressources éducatives. Le discours de lancement a été prononcé par M. Salimane Karimou, ministre des Enseignements maternel et primaire du Bénin.

Le Secrétaire général de la CONFEMEN a commencé par adresser les pieuses condoléances au peuple du Niger pour le drame qui a fait des victimes parmi les élèves. Il a ensuite présenté les objectifs du projet, le contexte et la justification de la tenue dudit atelier avant d’exhorter les experts des pays concernés par l’évaluation des manuels scolaires à finaliser à temps les rapports d’évaluation des pays pour rester dans les délais impartis dans cette première phase du projet. Enfin, il a remercié et félicité tous les cadres qui en amont et en aval, ont facilité la réalisation de cette mission. Le représentant du Directeur du Bureau régional de l’UNESCO Afrique de l’Ouest/Sahel a exprimé la gratitude du Directeur au gouvernement du Bénin et aux ministres en charge de l’Éducation pour leur engagement dans les programmes de l’UNESCO. Il a souligné la pénurie de manuels dans les établissements scolaires ; ce qui constitue un véritable défi pour la qualité des apprentissages pour l’atteinte de l’ODD4 et de la stratégie continentale de l’Union africaine. Finalement, le ministre des Enseignements maternel et primaire du Bénin a abondé dans le même sens que ses prédécesseurs en saluant l’initiative. Il a aussi remercié les organisateurs pour le choix porté sur le Bénin dans le cadre dudit atelier et a souligné que les manuels scolaires doivent subir périodiquement une évaluation pour contribuer à la qualité des apprentissages. Enfin, il a exhorté les cadres à divers niveaux à prendre toutes les dispositions idoines capables de remédier aux insuffisances du système éducatif pour le bonheur de nos apprenants avant de procéder à l’ouverture officielle de l’atelier.

Au cours de la session ministérielle qui a suivi, il a été présenté le projet Ressources éducatives et l’activité proprement dite respectivement par M. Ouattara Youssouf, responsable principal du projet et par M. Guy-Roger Kaba, Coordonnateur de l’Observatoire de la qualité de l’Éducation. Un tour de table des ministres, chefs de délégation et partenaires du projet a été fait dans le but de recueillir les commentaires, satisfaction et leur volonté d’accompagner le projet tout au long de sa mise en œuvre. Le projet de déclaration de Cotonou sur l’évaluation de la qualité des manuels scolaires a été présenté par le Secrétaire général de la CONFEMEN. Le projet a reçu l’adhésion des ministres et chefs de délégation.

Le lancement a été l’occasion pour les six pays participant à l’activité d’évaluation d’échanger entre eux et d’engager des discussions avec les partenaires techniques et financiers. Ces échanges fructueux ont permis d’enrichir la planification des activités avec la définition de perspectives à court et moyen termes.

Regardez la première partie du lancement ? ici