La CONFEMEN signe une nouvelle convention avec France Education International
5 décembre 2019

Paris a accueilli la réunion des ministres de l’Education membres du Bureau de la CONFEMEN

La réunion du Bureau de la CONFEMEN qui réunit 17 Etats et gouvernements membres [1] a été accueillie à Paris, les 13,14 et 15 novembre 2019, par M. Jean-Michel BLANQUER, Ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse de France.

Les débats ont été menés par l’Honorable Dominic CARDY, Ministre de l’Éducation et du développement de la petite enfance du Canada Nouveau Brunswick, Président en exercice de la CONFEMEN, et le Professeur Abdel Rahamane BABA-MOUSSA, Secrétaire général de la CONFEMEN. Pendant trois jours, les ministres et représentants des États et gouvernements membres du Bureau ont épluché l’ensemble des dossiers, d’abord dans les locaux du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, à Paris puis à France Éducation International, à Sèvres.

Outre la validation des dossiers statutaires, les participants ont pu aussi partager leurs expériences et leurs propositions autour de deux enjeux majeurs pour les systèmes éducatifs : l’évaluation des élèves et la qualité de l’éducation, d’une part, et la problématique de langue d’enseignement pour la réussite scolaire et le vivre ensemble dans des contextes plurilingues, d’autre part.

La CONFEMEN, grâce à deux ambitieux programmes, se positionne plus que jamais comme un cadre d’échanges et de concertation de haut niveau en vue de relever, en Francophonie, les grands défis auxquels les systèmes éducatifs font face. Le Programme d’analyse des systèmes éducatifs de la CONFEMEN (PASEC) et l’Observatoire de la qualité de l’Éducation de la CONFEMEN constituent ainsi des leviers essentiels pour accompagner les Etats membres, en élaborant des diagnostics et études prospectives nécessaires, mais également en favorisant la mise en place de solutions efficaces.

Le développement durable de nos sociétés étant une préoccupation essentielle, cette réunion portait le label de « premier Bureau vert » de la CONFEMEN.

La réunion du Bureau a été l’occasion pour M. Saaïd AMZAZI, Ministre marocain de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, vice-Président de la CONFEMEN, de confirmer que le Royaume du Maroc accueillera la Conférence ministérielle de la CONFEMEN en 2020, sur le thème : « Langue première et langue d’enseignement : quelles stratégies pour faciliter les premiers apprentissages, la réussite scolaire et le vivre-ensemble au XXIème siècle ? ».

La réunion des ministres a été précédée, le 14 novembre 2019, par la réunion de la Commission administrative et financière (CAF). La cérémonie d’ouverture de la réunion de la CAF a été présidée par le Président en exercice de la CONFEMEN qui avait à ses côtés le Secrétaire général de la CONFEMEN et le Directeur des relations extérieures du MENJ de France. La CAF a examiné les documents soumis à l’adoption des Ministres.

Journée thématique sur « Langue, réussite scolaire et vivre ensemble » (hyperlien, seul le sous-titre s’affiche)

La Journée thématique organisée dans le cadre de la réunion des ministres de l’Education membres du Bureau de la CONFEMEN s’est tenue le 15 novembre 2019 dans les locaux de France Education International.  La Journée a commencé avec la présentation de l’état d’avancement de l’élaboration du Document de réflexion et d’orientation (DRO) sur le thème de la 59e session ministérielle « Langue première et langue d’enseignement : quelles stratégies pour faciliter les premiers apprentissages, la réussite scolaire et le vivre-ensemble au XXIe siècle ? ». Cette présentation a été faite par les deux experts de FEI chargés de la rédaction du DRO, M. Mamadou NDOYE et M. Bruno MAURER.

La table ronde sur le thème de la 59e session ministérielle qui a suivi la présentation du DRO a été introduite par le Secrétaire général de la CONFEMEN et modérée par le président en exercice de la CONFEMEN. Les panelistes étaient composés de la Ministre de l’Education du Burundi et des Chefs de délégation du Canada Québec, du Burkina Faso, du Liban et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

——————–

[1] Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Canada, Canada-Nouveau-Brunswick, Canada-Québec, Côte d’Ivoire, Fédération Wallonie-Bruxelles, France, Gabon, Liban, Mali, Maroc, Maurice, Roumanie, Sénégal, Suisse