Recrutement d’un prestataire pour l’impression des brochures de la CONFEMEN
9 mai 2022
Recrutement d’un prestataire pour la mise en page des brochures et plaquettes de la CONFEMEN
16 mai 2022

République démocratique du Congo : Restitution des résultats du rapport national PASEC2019

La cérémonie de lancement des activités de restitution des résultats nationaux de l’évaluation PASEC2019 pour la RDC a eu lieu ce 11 mai 2022 à Kinshasa sous la présidence du ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, le Professeur Tony Mwaba Kazadi. La restitution des rapports nationaux des 14 pays participant à l’évaluation PASEC2019 fait suite au lancement du rapport international qui est disponible en ligne.

Pour le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, l’amélioration de la qualité des apprentissages fait partie des trois axes de la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation de la RDC. Il a également reconnu l’importance des évaluations pour le développement des systèmes éducatifs. C’est la raison qui a fondé la mise en place de la cellule indépendante de l’évaluation des acquis scolaires et la participation du pays à l’évaluation internationale PASEC2019. Le ministre s’est par ailleurs réjoui de la disponibilité des résultats nationaux de PASEC2019 qui, selon lui, permettront d’avoir des informations sur la qualité des apprentissages à travers les scores réalisés par les élèves. « D’ores et déjà, le gouvernement s’engage à prendre toutes les dispositions pour utiliser les résultats et traduire les pistes de recommandations en actions concrètes en vue de l’amélioration de la qualité des apprentissages » a-t-il ajouté pour terminer.

Le Secrétaire général de la CONFEMEN s’est lui également félicité de la disponibilité du rapport national, non sans remercier toutes les parties-prenantes qui ont contribué à l’atteinte de ce résultat. Il a salué certains résultats obtenus par le pays tout en indiquant, en revanche, que la RDC a des efforts à fournir en ce qui concerne surtout les compétences des élèves en fin de cycle. Selon le Secrétaire général, il y’a également du travail à faire, comme dans tous les autres pays, pour l’amélioration de la qualité des enseignants.

En termes de perspectives, le Secrétaire général a mis l’accent sur les axes prioritaires du plan stratégique 2022-2026, à travers lesquels, la CONFEMEN compte renforcer son appui aux États et gouvernements membres pour les cinq prochaines années. Des thématiques fortes ont été retenues à cet effet. Il s’agit de la problématique de la qualité des acquis des élèves à travers le renforcement des dispositifs de formation des enseignants, de la mise en place des ressources éducatives de qualité (les manuels scolaires et les ressources éducatives en ligne), de la question de l’éducation de la petite enfance et enfin du sujet relatif à la prise en charge des enfants hors de l’école.

Le Secrétaire général a invité le pays à se mobiliser pour sa participation au prochain cycle d’évaluation PASEC2024 qui intégrera le premier cycle du secondaire et qui envisage aussi l’évaluation du préscolaire et des alternatifs éducatifs.